réservede samburu, Afrique

Focus sur l’Afrique pour la Journée du Patrimoine mondial africain

Alors que l’Afrique est sous-représentée sur la Liste du patrimoine mondial, les biens africains représentant seulement 12% de tous les sites inscrits dans le monde, l’UNESCO a lancé en 2015, la Journée du Patrimoine mondial africain afin de sensibiliser les populations à l’importance de ces sites, et mobiliser une coopération pour leur sauvegarde aux niveaux local, régional et mondial.

Cette journée représente l’occasion de célébrer le patrimoine culturel et naturel exceptionnel du continent africain, berceau de l’humanité. Aussi, avons-nous décidé cette année de participer à cet effort en proposant aux agents locaux qui participent au Directravel de nous parler de sites africains qui leur tiennent à cœur, et ce qui fait la richesse de leur territoire.

Algérie : le Medracen

Le Medracen (tombeau Imedghassen) est un mausolée royale numide situé à 100km au sud de Constantine et figurant au patrimoine national algérien depuis 1968. 

D’une hauteur relativement modeste, Medracen reste visible de loin. S’élevant entre le Djebel Azem et le Djebel Tafraout, il est accessible depuis la grande voie traditionnelle qui relie l’Aurès au Tell.

Ce monument qui daterait du IIIème siècle avant J-C, témoigne d’une tradition funéraire berbère ancestrale et est reconnu comme le plus ancien mausolée d’Afrique du Nord.

Différentes visions d’historiens se confrontent concernant son histoire. Car contrairement au Mausolée royal de Maurétanie (Tombeau de la Chrétienne. Tipaza), Medracen n’a pas été cité par les Anciens, du moins aucun texte s’y rapportant n’a été conservé.

Il reste donc encore beaucoup à découvrir de ce patrimoine qui figure aujourd’hui parmi les 100 monuments les plus en danger sur la planète. Nous apprécions d’autant la chance qui nous est donnée de pouvoir contempler ce témoin de la culture ancestrale amazigh.

Pour en savoir plus : www.carnetsdalgerie.com

Afrique du sud : La plage de Boulders Beach

La plage de Boulders Beach, est une réserve naturelle protégée unique

Elle se situe dans le village historique de Simon’s Town, en Afique-du-Sud, seule base navale du pays et ravissante station balnéaire dotée d’un port de commerce et de villégiature aux nombreuses maisons victoriennes. 

Boulders Beach doit sa renommée à ses manchots du Cap qui y ont élus domicile en 1983. Aujourd’hui, on compte près de 3000 spécimens, l’une des rares et plus importantes colonie d’Afrique. 

Son aménagement permet une parfaite visibilité pour l’observation de ces animaux endémiques vivant à l’état sauvage. Un must multigénérationnel !

En savoir plus : Ekima travel

Bénin et Togo 

Pour la journée mondiale du patrimoine culturel, votre agence de tourisme responsable Voyages modestes vous invite à explorer un type particulier d’habitat que l’on retrouve au nord du Bénin et Togo

On l’appelle Tata dans la région de Boukoumbé au Bénin et Takienta dans la zone de Koutammakou au Togo. Il s’agit d’une forteresse imprenable qui avait servi aux populations à se protéger contre les envahisseurs lors des guerres tribales et les razzias. 

Cette demeure ancestrale exceptionnelle est aujourd’hui une attraction touristique si bien que lorsque vous allez au Bénin ou au Togo sans entrer dans un tata ou un takienta , vous avez le goût de l’inachevé. 

D’ailleurs, la région du Togo est inscrite depuis 2004 au patrimoine mondial de l’UNESCO parce qu’elle est le témoignage vivant d’une culture traditionnelle africaine profondément respectueuse de la nature

Pour en savoir plus : Voyage au Bénin

Gabon :  le parc national du Loango

A 300 km au sud de la capitale, le parc national du Loango est le joyau du Gabon : 155 000 ha de forêt, de savanes, de plage et de lagunes sont peuplés par une faune abondante et exceptionnelle. Depuis quelques années, on peut y pratiquer l’observation des gorilles des plaines. Accompagné d’éco-gardes spécifiquement formés pour l’approche des gorilles, briefing dans le camp ou vivent les scientifiques et départ pour LA rencontre.

Les gorilles se déplacent dans la forêt de manière imprévisible, le temps total que vous passerez dans la forêt peut varier entre 2 et 8 heures. Nous observons généralement les gorilles à une distance de 10-30 mètres. Ce safari peut être effectué tout au long de l’année.

Pour en savoir plus : https://www.territoiresvoyages.com/gorilles-du-gabon.html

Kenya : Réserve de Samburu 

Les réserves de Samburu et Buffalo Springs sont mitoyennes et couvrent 520 kilomètres carrés environ. Elles sont séparées par la rivière Ewaso Ngiro, bordée par une forêt.

Ces réserves donnent une impression d’opulence et la métaphore « d’arche de Noé » prend ici tout son sens ! 25 kilomètres d’oasis s’étalent tout le long de la rivière Ewaso Ngiro.

Chaque fin d’après-midi le spectacle des animaux venant s’abreuver est absolument magnifique. De plus dans ces réserves on retrouve un certain nombre d’espèces endémiques ou caractéristiques des milieux arides et semi-arides telles que : les oryx, zèbres de Grévy, Gérénouks ou Girafes réticulées

Créée en 1962, la réserve de Samburu est connue pour ses espèces rares telles que le zèbre gris, l’autruche de Somalie, la girafe réticulée, le Gerenuk et le Beisa Oryx (également appelé Samburu Special). La réserve est également connue pour sa population d’éléphants : plus de 900 individus sont recensés dans la réserve !

Les grands prédateurs tels que le lion, le léopard et le guépard sont présents à Samburu. La fameuse Kamunyak, la lionne miracle qui a adapté le bébé Oryx, vivait dans la réserve.

On peut y voir aussi des chiens sauvages et la faune aviaire est abondante avec plus de 450 espèces recensées, notamment le faucon crécerellette et le faucon Taita, qui sont toutes deux des espèces protégées.

Cinq espèces classées comme vulnérables ont été observées dans la réserve. Il s’agit du Dard d’Afrique, de la Grande Aigrette, du Vautour à tête blanche, de l’Aigle martial et du Pecker à bec jaune. 

La réserve de Samburu est très peu fréquentée et est particulièrement appréciée des voyageurs en quête de safaris hors des sentiers battus.

Pour en savoir plus : www.leboosafaris.com

Maroc : Citadelles du grand sud marocain

« Agadir » n’est pas qu’une ville du Maroc, c’est aussi le nom d’une construction fortifiée traditionnelle de l’Atlas (comme la kasbah – maison fortifiée – et le ksar – village fortifié -), difficile d’accès et construite par les Berbères pour servir de grenier collectif en temps de paix et de place forte en cas de siège. Certains datent de plus d’un millénaire et sont toujours en activité !

Dans l’Anti-Atlas, nous vous recommandons le village berbère d’Amtoudi, outre de belles gorges verdoyantes et des gueltas propices à la baignade, propose à la visite deux superbes greniers fortifiés proches l’un de l’autre et fort bien conservés.

Pour en savoir plus : www.horscircuit.fr

Tanzanie : le parc national de Rubondo Island 

On vous emmène tout au nord de la Tanzanie, sur la rive Sud du lac Victoria, pour vous faire découvrir ce paradis du safari hors des sentiers battus.

Rubondo est un parc national composé d’une île principale, l’île de Rubondo, et de quelques autres petites îles secondaires. 

C’est l’un des endroits les plus calmes du pays, et aussi et surtout un lieu parfait pour faire un safari original en Tanzanie puisque l’on y découvre de nombreuses espèces d’oiseaux, des antilopes et autres animaux qui viennent se réfugier ici pour échapper aux prédateurs. 

Ce parc est aussi une fenêtre ouverte sur la vie locale, avec les pêcheurs du lac Victoria et la visite de sites culturels comme Ntungamirwe et Solo qui permettent de plonger dans l’histoire de la région.

Pour en savoir plus : La route des Voyages – Tanzanie

Soaring Flamingo – Le cratère du Ngorongoro

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le cratère du Ngorongoro est un véritable jardin d’Éden. Ses paysages époustouflants et la concentration exceptionnelle de sa faune lui donnent parfois la réputation d’être la 8e merveille de notre planète.

En effet, dans la plus grande caldeira du monde (610 m de profondeur et 22 km de diamètre) vivent une incroyable densité et variété de faune sauvage. En particulier, tous les « big five » sont présents : lions, léopards, éléphants, rhinocéros et buffles.

Pour en savoir plus :  https://www.soaringflamingo.com/en/

Pour en savoir plus sur ces agents locaux, consultez la page des exposants du Directravel 2020.