Bouddha allongé de Polonnaruwa - Sri Lanka

Le Sri Lanka vu par Emmanuel de l’agence Olalalanka

Par passion pour le Sri Lanka et sa population si souriante, et parce qu’ils avaient envie de changer de mode de vie, Emmanuel et Armelle ont créé Olalalanka.

Habitant maintenant le Sri Lanka et travaillant avec une équipe locale, ils souhaitent partager avec les voyageurs leurs connaissances géographique et culturelle de cette magnifique île et les valeurs d’un tourisme plus durable.

Ils peuvent pousser loin, leur désir de respecter notre planète et vous feront sourire avec leur cadeau de bienvenue, la fameuse  pochette fabriquée à base de caca d’éléphant 🙂 !

Pouvez-vous présenter l’équipe d’Olalalanka?

L’équipe d’Olalalanka est un trio : moi, Emmanuel, fondateur et directeur de Olalalanka avec mon épouse Armelle et notre associé Sri Lankais Chintaka. Nous vivons au Sri Lanka depuis maintenant 5 ans.

À l’approche de la cinquantaine, après avoir travaillé 25 ans dans le médical 12 heures par jours dans le Sud-Ouest de la France, nous avons pris la décision de changer radicalement de mode de vie et de pays pour nous rapprocher de la nature, pour être moins stressés, et pour essayer d’aider une population pour laquelle nous avons beaucoup d’affection.

Emmanuel Olalalanka

Emmanuel – fondateur d’Olalalanka

Quelle est votre histoire avec le Sri Lanka ?

Il y a 17 ans, j’avais organisé un séjour de plongée aux Maldives pour des amis et nous même, avec une extension au Sri Lanka de quelques jours. Ce fût un coup de cœur énorme, dès notre arrivée, une pluie de sourires malgré la guerre civile.

Après une heure de route, nous avons crevé au milieu de la jungle juste devant une petite échoppe de fruits et légumes, l’occasion pour nous de découvrir le vrai goût des fruits, un souvenir inoubliable. Les jours suivants nous ont permis de découvrir une partie des beautés de ce pays. Ce qui nous a le plus marqué, c’est la population souriante, qui n’a rien mais qui donne tout. À ce moment, nous nous sommes dit qu’il faudrait revenir.

Kandy - Sri Lanka

Statue blanche de Bouddha dans le temple de Bahirawakanda à Kandy

Qu’est-ce qui vous a poussé à développer une entreprise touristique ?

Nous ne le voyons pas comme une entreprise touristique, mais comme une « production cinématographique » : vous êtes les acteurs, on vous conseille, vous choisissez le scénario et les décors, et nous sommes les metteurs en scène pour que le film de vos vacances soit un chef d’œuvre !

J’avais déjà organisé beaucoup de séjours « à la carte » pour nous même, pour les amis et la famille, dans de nombreux pays (Italie, Portugal, Angleterre, Maldives, Etats Unis, Canada, Egypte, Turquie, …). Je me suis très vite rendu compte que pour le Sri Lanka c’était bien plus compliqué de l’organiser par ses propres moyens car la façon de penser est complètement différente, il y a toujours des incompréhensions … Par exemple, si vous voulez de l’eau chaude, on vous dira « ok », mais au final vous aurez de l’eau à température ambiante, elle n’est pas froide, c’est donc qu’elle est chaude… Il est impossible de planifier à l’avance, tout se fait toujours au dernier moment … ce ne sont que quelques exemples parmi tant d’autres.

Arankele

Arankele

C’est ce qui nous a poussé à lancer Olalalanka, pour vous aider à passer un séjour réussi, pour vous faire découvrir, grâce à notre expérience, la beauté de cette île en évitant le tourisme de masse, pour vous proposer un vrai séjour « à la carte » car c’est vous qui choisissez ce que vous voulez voir ou faire, pour vous faire découvrir la population locale et pour aider cette population en la faisant travailler, et aussi pour vous dire « non » quand vous voulez faire une activité qui n’est pas « éthique ».

Avec qui travaillez-vous ?

Avec de nombreux chauffeurs et guides indépendants que nous rémunérons au-dessus de la moyenne, en contrepartie ils ne vous amèneront pas dans les nombreux « pièges à touristes »

Avec la population locale pour de nombreuses activités et logements, ils ne savent pas toujours gérer leur business, nous les aidons en leur fournissant un support logistique, des conseils, une aide pour la facturation, pour la gestion de leur agenda …

Et bien sûr notre équipe sri lankaise : Naduni, Nimesha, Akila, Rose, Chintaka qui sont comme notre famille.

Une partie de l'équipe de G a D Akila Naduni Nimesha Armelle

Une partie de l’équipe d’Olalalanka : Akila, Naduni, Nimesha, Armelle

Avez-vous pris des engagements dans le sens d’un tourisme durable ?

Le satané virus nous a donné du temps pour réfléchir et modifier notre façon de travailler, pour mettre plus en avant le tourisme durable. C’est très difficile à mettre en place au Sri Lanka ! Pour le tri des déchets, nous avons réussi à organiser un ramassage au niveau de notre quartier, mais au niveau national il y a encore beaucoup de travail.

Pour limiter l’utilisation de plastiques, nous vous fournissons des gobelets en inox pour limiter le nombre de petites bouteilles, nous vous fournissons un sac en tissu pour les fruits et snacks et ainsi éviter les sacs plastiques.

Pour économiser l’énergie, nous optimisons votre itinéraire pour limiter le nombre de kilomètres et nous vous proposons de rester plus longtemps au même endroit pour profiter au maximum de la vie locale.

Atelier poterie Negombo - Sri Lanka

Atelier poterie Negombo

Nous vous proposons de plus en plus d’activités et de logements « chez l’habitant », pour faire travailler les acteurs locaux, qu’ils soient bien rémunérés et pour que vous ayez une meilleure vision de leur mode de vie et de la culture sri lankaise.

Naturellement, nous intégrons ces pratiques tout en respectant vos choix de visites.

Et bien sûr, à votre arrivée, vous aurez quelques cadeaux 100% naturels, faits main, et votre itinéraire vous attendra dans une pochette surprenante car elle est fabriquée en papier à base de caca d’éléphant !

En ce moment, nous sommes en pleine réflexion sur la compensation carbone de votre séjour.

Qu’attendez-vous de l’édition digitale du DirecTravel ?

Tout simplement de nous faire connaitre. Pour avoir des tarifs attractifs, nous ne faisons pas de publicité.

Ce salon, c’est donc pour nous l’occasion d’échanger avec des personnes intéressées par le Sri Lanka.

Aberdeen waterfall

Cascade d’Aberdeen

Que pourriez-vous présenter sur le DirecTravel virtuel pour donner aux voyageurs l’envie de repartir ? (Vidéo, images, conférences …)

Notre but est de vous faire rêver, pas de tout vous dévoiler, nous proposerons quelques photos, vidéos, quelques témoignages, mais il faut garder une part de surprise et de découverte pour garder l’envie de découvrir ce magnifique pays.

Quels sont les atouts du Sri Lanka pour un voyageur ?

Il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets, pour tous les âges, en couple, en famille, entre amis, en lune de miel, en mode « aventurier » ou « accompagné », séminaires, mariages, immersion avec la population locale, volontariat, visite éclair ou slow tourisme, faune, flore, ornithologie, animaux en liberté, plages, montagne, cascades, plantations de thé, rizières, repos, sports, visites culturelles et cultures différentes, visites spirituelles (avez-vous déjà pensé à dormir dans un temple Bouddhiste et participer aux cérémonies ?), yoga, méditation, découverte de l’Ayurvéda, artisanats, cuisine, pierres précieuses, festivals, logement chez l’habitant ou en 5 étoiles …

Il est impossible de tout lister, les atouts sont tellement nombreux sur une si petite île !

éléphant dans Parc national d'Uda Walawe

Parc national d’Uda Walawe

Bouddha allongé de Polonnaruwa - Sri Lanka

Bouddha allongé de Polonnaruwa

Quels conseils pourriez-vous leur dispenser pour parcourir le Sri Lanka ?

Il y aurait tellement de conseils à donner que c’est souvent au « cas par cas », le conseil que je pourrais donner est d’écouter nos conseils ! Nous avons une très bonne connaissance du pays car nous vivons sur place depuis longtemps, on trouve tout et n’importe quoi sur internet et les réseaux sociaux. Pour partager notre expérience du pays, nous avons créé un groupe Facebook dédié aux conseils, ouvert à tout le monde, sans engagement, nous répondons à toutes les questions rapidement.

Bien sûr, passer par une agence qui vous préparera votre itinéraire pour limiter le nombre d’heures sur la route, qui réservera vos hôtels (tellement de problèmes liés aux réservations), qui vous évitera les pièges à touristes, qui vous conseillera, sera un gage de réussite de votre séjour.

Y-a-t-il une saison plus propice à sa découverte ?

La mousson « tourne » autour de l’île, à n’importe quelle période de l’année il y aura toujours une partie du Sri Lanka à visiter. Tout dépend de ce que vous voulez faire ou visiter. Il ne fait jamais froid (parfois un peu en haute montagne), en moyenne 25°.

Quand il pleut, l’eau est chaude et l’averse dure rarement plus de 15 minutes. Pour simplifier, en octobre et novembre, il vaut mieux éviter le quart sud-ouest, et en décembre, il faut éviter la côte Est et le Nord. La meilleure période est janvier/février/mars.

Si vous ne deviez citer qu’un endroit ou un événement à ne pas manquer, quel serait-il ?

Question facile, choix difficile, il y a tellement d’endroits et événements à ne pas manquer…

Pour mon épouse, une arrivée en train suivie d’une balade au milieu des plantations de thé, à la découverte de petits villages, de la population, des cueilleuses de thé et des cascades.

Pour ma part, j’ai été subjugué par le rocher du Lion à Sigiriya et son histoire, quand on atteint le sommet du rocher, au milieu des ruines du palais du roi Kashyapa, on domine la jungle à 360° avec un effet de puissance inexplicable.

Feuilles de thé - Sri Lanka

Feuilles de thé