Fiche detaillée offre de voyage – TTB Travel voyage 2

PARFUM D'AUTOMNE entre la récolte de riz et l'abondance des eaux

Programme

Jour 1
Hanoi la capitale trépidente

Votre arrivée à l’aéroport marque le début de l’aventure. Hanoï est une ville séduisante dont les anciennes villas et façades de l’époque coloniale créent une atmosphère singulière. L’automne hanoïenne se démarque par de magnifiques arbres aux détours des rues. Très vénérés par les habitants, les arbres se penchent parfois jusqu’à caresser les épaules des motocyclistes.

Après-midi, une promenade en moto-taxi vous plonge au cœur de la vie grouillante de la capitale. Les scooters, mobylettes, vélos et même vélos électriques tournoient sans cesse dans une fluidité exemplaire. Vous vous immergez dans le quartier Kham Thien dont les ruelles vous donnent l’impression d’être dans un quartier vénitien ou napolitain. Pour terminer cette découverte insolite, vous longez une voie ferrée qui traverse certains quartiers résidentiels de la capitale.

Ce soir, vous vivrez un dîner typique dans une famille hanoïenne. C’est une bonne initiation aux us et coutumes autour de la table.

Jour 2
îlot du fleuve rouge

Vous effectuez une balade en moto pour découvrir la vie fluviale d’Hanoi sur l’îlot du Fleuve Rouge. Depuis plus de mille ans, Hanoi vit au rythme des inondations orchestrées par le Fleuve Rouge grâce auxquelles les habitants peuvent pratiquer l’agriculture. À travers un sentier parsemé de cabanes en toit de chaume et des plantations de légumes, vous partirez à la rencontre des agriculteurs de l’îlot. Vous pouvez récolter toutes sortes de légumes frais. Ensuite, nous passons par le hameau Xom Phao, un bidonville en plein cœur de la capitale. Depuis longtemps, Hanoï est terre d’immigration pour les provinciaux. Apparu au début des années 1990, le hameau Xom Phao est le creuset des gens sans papier, issus de la campagne. La plupart vivent dans la précarité extrême, les uns sont éboueurs, les autres sont vendeurs ambulants. Pour terminer la matinée, nous remontons le Pont Long Bien pour avoir un magnifique panorama sur le Fleuve Rouge.

Après-midi, au sein d’une pagode située en banlieue d’Hanoi, un échange avec moine  vous permettra de comprendre les bases du bouddhisme Mahayana du Vietnam. De nombreuses pagodes sont éparpillées partout, des zones urbaines à la campagne, dans le but d’enseigner la sagesse à la population majoritairement rurale. Pour terminer l’après-midi, vous suivez une digue du Fleuve Rouge jusqu’au village de Bat Trang qui est depuis le 15e  siècle un centre important de céramique. L’ancienne partie du village déroule un entrelacs de ruelles flanquées de murets en briques et des boulets de charbon. Jadis, les artisans fabriquaient des briques. Aujourd’hui, ils consacrent le talent à la porcelaine.

Jour 3
Plantations de thé Thai Nguyen

Départ en direction de la région Thai Nguyen, réputée pour ses plantations de thé. Dans l’esprit des Vietnamiens, le thé vert Thai Nguyen est le plus populaire. Après une petite dégustation de thé vert très concentré pour se mettre dans l’esprit du terroir, nous commençons à explorer les jardins de théiers.  Dans cette région, la cueillette est exclusivement assurée par les femmes, du fait de leur dextérité. Le travail difficile explique pourquoi certaines femmes âgées ont les mains déformées et le dos cassé à force de rester courbée. Avec l’aide de travailleuses, vous vous initiez aux techniques de cueillette. Ensuite, vous découvrirez le processus de séchage du thé et le tri de feuilles. A Thai Nguyen, la plupart des exploitations sont familiales. Chaque famille cueille et transforme elle-même ses feuilles de thé, avec des équipements simples . Toutes les personnes de la famille participent aux différentes étapes de la transformation du thé.

Jour 4
Randonnée à travers des rizières en terrasses

Une fois l’effervescence de la capitale quittée, il fait bon se perdre dans la nature. Vous marquerez la coupure ville / nature par un séjour d’immersion dans la Réserve de Pu Luong. Profitez de cette espade pour vous plonger dans le quotidien de l’ethnie Thaï Blanc, près des rizières en terrasses . La route pour s’y rendre traverse des paysages de toute beauté et l’esprit se prend vite  au jeu de surprendre des scènes de vie authentiques au fil de cette route parsemée de rizières, de petits villages et de paysages qui deviennent de plus en plus montagneux au fur et à mesure que l’on s’approche de Mai Chau. Vers midi, nous arrivons au hameau Ban Nhot pour déjeuner chez l’habitant.

Après-midi, nous effectuons la première étape de randonnée (3 heures) à l’intérieur de la Réserve de Pu Luong. Avec une variété de faune et flore et l’harmonie de plusieurs biosystèmes: celui des reliefs calcaires, des montagnes, des rizières en terrasses et des forêts, Pu Luong est une destination à privilégier si vous cherchez un coin de nature préservé. En faisant une randonnée à Pu Luong, vous admirerez les champs de rizières roulant en vagues vertes. Que de magnifiques paysages qui font plaisir aux yeux! Sur le chemin, vous pouvez voir de nombreuses norias, méthode traditionnelle de collecte de l’eau et d’irrigation de plusieurs ethnies minoritaires.

Dîner et nuit chez l’ethnie Thai dans le hameau Ban Hang

Jour 5
Pu Luong) / Ninh Binh

Petit déjeuner chez l’habitant. Marche à travers les rizières (7km, ~3h de marche, dénivelé +150m). Passage à guet des petites rivières. Randonnée sur l’ancienne piste Ho Chi Minh en direction du village de Dong Dieng. Contrairement à la région de Sapa, ici vous n’aurez pas le sentiment que le tourisme est en train de prendre la place à l’agriculture. Tous les paysans travaillent leurs terres afin de cultiver entre autres du riz, des bananes, du maïs, de la cane à sucre ou encore des choux. Les champs de riz prennent à l’automne une couleur dorée. La fumée que l’on aperçoit en arrière-plan est provoquée par le fait que les paysans brûlent la paille de riz restante après la récolte.

Après-midi, nous quittons la région montagneuse pour rejoindre la plaine. En chemin, vous ferez une halte à Kenh Ga pour visiter son village flottant. C’est un avant-goût pour pénétrer Ninh Binh, réputée pour sa Baie d’Halong terrestre. Lors d’une balade en barque à moteur, vous serez au cœur de la scène rurale.

Jour 6
Tam Coc bucolique

Reconnue pour ses immenses pitons karstiques perchés en plein coeur des rizières, la région est idéale pour une balade à vélo.  Lors de la moisson automnale, des champs de riz revêtent un manteau doré. Vous aurez plus de chance de croiser des paysans en train de récolter le fruit du travail acharné. Un arrêt est prévu à la pagode de Jade. Accroché à la montagne sur trois niveaux, cet édifice dégage une ambiance paisible grâce au parfum des bâtonnets d’encens. Puis, vous monterez au sommet du Mont Hang Mua. En haut, vous aurez une vue plongeante sur les environs.

Après-midi, balade en bateau dans la Réserve de Trang An, classée par l’Unesco. En voguant sur les eaux limpides, vous traverserez des grottes étroites et des temples cachés dans les falaises abruptes. Face à la végétation dense, vous comprendrez pourquoi le lieu a été choisi pour tourner le film King Kong : île de crâne. Derrière chaque colline, on a l’impression que le gorille géant se pointe le bout du nez.

Jour 7
Croisière authentique dans la Baie de Lan Ha

Après 3 heures de transfert, vous serez sur l’île de Cat Ba. Un autre court transfert vous emmène au port de Ben Beo pour deux jours de croisière authentique dans une jonque traditionnelle. Vous traverserez d’abord le village flottant éponyme, fort de 700 âmes. Des maisons de pêcheurs alternent avec les immenses falaises karstiques, parfois abondamment boisées. D’ici et là, des bateaux de pêche aux couleurs vives reviennent, chargés de poissons et de calamars.

Après deux heures de navigation, vous effectuerez une balade en kayak, à la recherche des criques désertes. Puisque la baie de Lan Ha est une extension géologique de la baie d’Halong, vous avez droit au même paysage. Dans un décor à couper le souffle, des falaises escarpées jaillissent au milieu de l’eau et forment des îlots impénétrables.

La journée se termine en beauté avec un magnifique coucher de soleil. Au soir, après un dîner, vous pourrez essayer la pêche aux calamars. À l’automne, c’est la bonne saison à Cat Ba.

Jour 8
Cat Ba / Hanoi / Hue

Ce matin, nous rencontrons des pêcheurs qui témoignent d’une vie précaire dans les bateaux-maisons. Nous découvrons également les nombreux bassins de poissons.  Le débarquement est prévu à midi. En fonction du temps, on peut faire une halte  au Fort Canon, perché sur un éperon rocheux. Le premier intérêt du Fort du Canon concerne l’histoire de la guerre du Vietnam. Les tunnels souterrains et des pièces d’artillerie furent mis en place par les Japonais pendant la Seconde Guerre mondiale. Puis les Français les utilisaient à leur tour pour lutter contre les Vietnamiens pendant la Guerre d’Indochine. Vers la pointe de cette place forte, un point de vue vous offre un panorama digne d’une carte postale. Transfert à la gare Centrale d’Hanoi et embarquement sur un train-couchette pour Hue

Jour 9
Hue, siège de la dynastie Nguyen

Arrivée à la gare de Hue dans la matinée. Transfert à l’hôtel pour dépôt de bagages. Hue est une ville d’une élégante nonchalance, dont la population à l’accent singulier paraît vivre hors du temps. Ce matin, vous rencontrerez les membres du Club de la Francophie de Hue. Pendant deux heures, vous ferez du bénévolat, en aidant des membres à pratiquer leur français oral. Cet échange vous permet de tisser des liens avec des habitants francophiles de Hue, sous un angle plus authentique.

Après-midi, visite de la Citadelle royale qui est le seul exemple d’une cité impériale bien préservée. Elle comprend plusieurs vestiges de temples, de palais et de jardins aménagés. Au cœur de la citadelle se trouve la cité interdite qui était la résidence de l’empereur et de sa famille. C’est à l’intérieur de ce complexe que vous assisterez au spectacle Nha Nhac, dans un décor somptueux du théâtre impérial Duyet Thi Duong. Duyet Thi Duong fut construit en 1826 sous le règne du roi Minh Mang. Il s’agit du théâtre le plus ancien du pays qui existe jusqu’à ce jour, où le roi et les membres de la famille royale assistaient à des spectacles traditionnels, notamment de musique de cour et de théâtre classique.

Jour 10
Hue / Danang / Hoi An

La matinée est consacrée à la visite des villages d’artisanat de Hue. Vous embarquez à bord d’un bateau local et partez vers l’aval de la rivière des Parfums. Après 30 minutes, vous arrivez au village floricole de Tien Non d’où vous prenez le vélo pour accéder au village Thanh Tien. Thanh Tien est un village situé le long de la rivière des Parfums qui est célèbre pour son métier artisanal traditionnel de fabrication de fleurs en papier et qui existe de puis environ quatre cents ans. Vous verrez le travail local authentique et participerez à la création des fleurs. Au moment de départ, vous pourrez emporter la fleur que vous venez de créer. Continuation pour une autre balade environ 30 minutes vers le village Sinh qui est bien connu comme étant un centre pour les peintures sur bois. On vous parlera de la technique de faire des peintures sur bois et on vous offre aussi une opportunité d’initier à ce métier.

Après-midi, transfert à Hoi An en empruntant le Col du Nuage. Au fur et à mesure que vous montez en altitude, le paysage devient de plus en plus impressionnant. Par la suite, la descente vous emmène vers la magnifique lagune de Lang Co. Il s’agit d’un village de pêcheur paisible, entouré des montagnes brumeuses. Arrivée à Hoi An en fin d’après-midi

Jour 11
Hoi An, la ville aux milles lanternes

Journée libre à Hoi An. Située sur la route maritime de la soie, la ville était un port prospère. On y installait des comptoirs commerciaux qui sont devenus des maisons marchandes. Vous pouvez flâner dans la vieille ville, classée par l’Unesco. L’automne de Hoi An veut dire des inondations périodiques, à l’image de l’acqua alta à Venise. C’est un aspect inusité qui donne un autre charme à la villle.

À la nuit tombée, l’ambiance est époustouflante. Des milliers de lampions s’illuminent et créent alors un kaléidoscope de couleurs. C’est à cet instant que la ville devient magique. Profitez-en pour déambuler à travers des ruelles.

Jour 12
Saigon au son des klaxons

Vol matinal pour Saigon. Après-midi, vous ferez une balade en Vespa pour explorer l’effervescence de la mégalopole du Sud. Entre tradition et modernité, tous les styles se mélangent.  Vous vous immergez dans les quartiers inconnus des visiteurs. C’est à travers des ruelles que vous découvrirez les secrets de la culture saïgonnaise.  Notre coup de cœur est Le Cong Kieu, connu de tout temps comme la « rue des antiquaires ». Les chineurs peuvent faire de vraies trouvailles dans ce quartier plein de charme : décorations pour maison, bric-à-brac en tout genre, meubles.

Au soir, avec de jeunes bénévoles saïgonnais, vous partez à la découverte de la cuisine de rue. Parmi les spécialités de la ville, il faut citer hủ tiếu et bánh xèo

Jour 13
Voguer au fil de l’eau dans le Delta du Mékong

Matin, départ en direction de Cai Be, porte d’entrée au Delta du Mékong. À bord d’un bateau à moteur, vous flânez le long des canaux pour se laisser envoûter par la magie de ce fleuve nourricier. À l’automne, les alluvions atteignent le niveau maximal, ce qui donne une teinte marron caractéristique du fleuve. Véritable « or marron », le delta façonne le quotidien des habitants qui ont fait le choix de s’installer aux abords de ce dernier.

Naviguant dans les arroyos, vous croiserez de  multiples embarcations qui transportent du bois ou autre. Les paysages se succèdent entre les maisons sur pilotis et les végétations luxuriantes. Les eaux abondantes du fleuve encouragent l’essor de nombreuses activités artisanales de la région : noix de coco, galettes de riz, pépinières de fruit, etc.

Nuit dans une auberge familiale, chez Mr.Cai Cuong. Il s’agit d’une vieille bâtisse coloniale dont Mr.Cuong hérite de ses ancêtres.

Jour 14
Immersion au cœur de la campagne du Sud

Matin, vous continuerez à explorer les alentours de Vinh Long. L’aventure vous mène dans une fabrique de briques à partir de l’argile. Une fois formées, les briques sont entassées dans un four immense, ayant pour combustible l’enveloppe du riz. Puis, route en direction de Can Tho. Nuit chez Mme.Phuong, situé en plein cœur de la campagne. Au soir, vous partagerez le repas en famille

Jour 15
Can Tho / Tra Su / Chau Doc

À l’aube, vous vous levez exceptionnellement tôt pour visiter le marché flottant de Nga Bay. Beaucoup moins connu que son voisin Cai Rang, il n’y a que des locaux ici ! Il faut arpenter des bras secondaires du Mékong pour y arriver, au lever du soleil. Cette balade en bateau vous emmène au cœur de la vie quotidienne des gens. De nombreuses entreprises de charbon de bois se situent sur les rives du fleuve.

Après-midi, départ à Tra Su pour visiter sa forêt de cajeputiers. Une bonne partie de la balade se fait en bateau à rames, au milieu d’une végétation dense et dans un silence absolu. Le bateau progresse sur un lit de nénuphars verts, un joli spectacle. La promenade se termine par une petite marche dans les sentiers balisés de la forêt. Grimpez en haut de l’observatoire, pour admirer la forêt et son épais manteau vert à perte de vue.

Continuation vers Chau Doc pour passer la nuit

Jour 16
Exploration dans les origines khmères

Située non loin de la frontière avec le Cambodge, Chau Doc est une ville pluriethnique où cohabitent des communautés chinoises, cham et Khmère. Chacune d’entre elles y possède d’ailleurs son propre lieu de culte. Départ sur les eaux en direction du village flottant de Chau Phu, où les embarcations servent à la fois d’habitation et de bateau de pêche. Sous ces étonnantes maisons sont accrochées de larges nasses où l’on élève les poissons. Débarquement à Phu Hiep (ou Con Tien / Chau Giang), un village sur pilotis de l’ethnie cham musulmane. Dans de petits ateliers encombrés de rouleaux de soie, on découvre des femmes tissant à la main des costumes traditionnels aux couleurs chatoyantes. Si le temps permet, une montée au Mont Sam permet d’avoir une vue extraordinaire. Les pèlerins affluent au Mont Sam pour rendre hommage à la reine du pays, une statue en grès richement vêtue. Son culte a des origines hindoues et khmères. Elle rappelle aussi que le delta dépendait autrefois de l’Empire khmer.

Après-midi, départ en direction du village Tan Quy Dong, réputé pour son horticulture. Vieux de 100 ans, le village possède des pergolas fleuries et parfumées. Le village regorge d’oeillets d’Inde, de chrysanthèmes de toutes sortes et de roses. On y trouve aussi des fleurs exotiques comme le lisianthus ou encore le Salvia splendens. Grâce à la coopération des Pays-Bas, Sa Dec nourrit actuellement l’ambition de construire un jardin à l’instar du Keukenhof, un jardin de tulipes de renommée mondiale. Jour après jour, camions et bateaux font la queue sur le quai afin de charger les plus de 12 millions de fleurs et de plantes qui partent chaque année dans les provinces voisines et vers l’étranger. C’est au sein du village Tan Quy Dong que vous passerez un séjour d’immersion chez l’habitant. Vous aiderez les horticulteurs dans leur travail de récolte.  Ici, les plantes grimpent sur des pergolas et les fermiers doivent de déplacer en barque, car la région est souvent inondée. En fonction du temps, vous aurez la possibilité de vous initier aux techniques de bonsaï chez un artiste réputé de la région. Dîner et nuit chez l’habitant.

Jour 17
Horticulture de Sadec

Aujourd’hui, nous allons découvrir l’histoire coloniale de Sadec, essentiellement connue pour avoir accueilli la romancière Marguerite Duras et sa famille entre 1928 et 1932. La mère de la romancière a dirigé dans cette bourgade du delta du Mékong une école (aujourd’hui école primaire Trung Vuong), que l’on visite. C’est aussi à Sa Dec que vivait Huynh Thuy Le, le « Chinois » que la narratrice rencontre un jour sur le bac qui la reconduisait à son internat de Saïgon et qui deviendra son amant. Vous visiterez la maison de la riche famille de Huynh Thuy Le, après avoir abrité des bureaux administratifs, est ouverte au public depuis 2009. Cette demeure possède une architecture typique des bâtisses mélangeant style vietnamien et européen. La façade de la maison est ornée de motifs représentant les quatre saisons.  Après-midi, transfert direct à l’aéroport

Animations

Afrique
Voyage Sauvage<span class="bp-verified-badge"></span>

Tourisme animalier : un avenir durable ?

Balades à dos d’éléphants en Thaïlande, spectacles de dauphins dans les parcs aquatiques, charmeurs de serpents sur la place Jema El Fnaa. L’expérience animalière en voyage fait rêver et gonfle

Tarification

Prix Moyens

2 pers (hébergement 3***)4 pers (hébergement 3***)6 pers (hébergement 3***)
Ce qui est inclusHébergement dans les hôtels indiqués ou chez l’habitant Une nuit à bord d’un bateau de croisière dans la Baie de Lan Ha (île de Cat Ba) Déplacements en véhicule privé avec chauffeur Repas mentionnés dans le programme Guides francophones régionaux selon des jours indiqués dans le programme. Vol intérieur Danang // Saigon, en classe économique. Nous utilisons les compagnies : Vietnam Airlines, Bamboo Airways et Vietjet Air. Franchise de bagages en soute à 20 kg par personne Train-couchette Hanoi // Dong Hoi. Pour savoir le niveau de confort du train, référez-vous à notre centre d’aide Droits d’entrée dans les sites à visiter Tous les petits pourboires des rameurs, porteurs, bagagistes, etc. Ces derniers sont réglés par vos guides (voir la FAQ)
Ce qui n'est pas inclusVols internationaux Assurance de voyage Frais de visa (voir la FAQ) Pourboires pour les guides francophones et chauffeurs. Nous recommandons vivement un montant de 4 et 6 USD par jour par voyageur. Pour savoir plus sur la pratique de pourboire des guides, consultez notre article de blog sur la pénurie de guides francophones, et le déclin de la francophonie au Vietnam. Boissons et autres repas non mentionnés dans le programme
Budget1468 USD1325 USD1174 USD
Réservez vos vols France – Vietnam Les vols internationaux ne sont pas inclus dans ce voyage. Néanmoins, nous pouvons vous conseiller des solutions de vol grâce à notre partenaire Option Way. Ainsi, vous bénéficierez de nombreux avantages : Des tarifs compétitifs Des prix tout compris sans frais cachés Notre agence est informée en cas de modifications de vol Vous pouvez réserver les vols par vous-même sur notre site partenaire

Commander

Cette offre vous intéresse et vous voulez réserver auprès de son concepteur

Sur mesure

Demandez un devis sur base de vos attentes spécifiques

Assistance @DT

Bénéficiez de l'assistance de notre équipe @DT si vous êtes membres premium

Tourisme responsable : 

Depuis une dizaine d’années, l’équipe TTB Travel livre un combat acharné contre le tourisme de masse. Pour nous, lutter contre le surtourisme s’inscrit déjà dans la vision du tourisme de demain, plus responsable et plus durable. Dans cette optique, ce voyage a été conçu afin de limiter l’impact du tourisme de masse sur les régions traversées. Certes, il nous reste encore un long chemin pour atteindre le but ultime. Mais par petits pas, nous faisons des améliorations progressives. Concrètement, nous avons mis en place des indicateurs chiffrés permettant de mesurer notre engagement.

Limiter la consommation plastique

Ce circuit est conçu en accord avec la volonté de limiter l’usage des bouteilles plastiques. Pour vous donner une idée : un touriste consomme 2 bouteilles d’eau 350ml par jour. La durée moyenne d’un voyage au Vietnam est autour de 14 jours. Donc, vous pouvez imaginer l’ampleur exponentielle du déchet plastique! Depuis 2016, nous travaillons en partenariat avec Refill the World pour élargir le réseau de station de remplissage d’eau au Vietnam. Lors d’une pause dans une station prévue, vous repérerez facilement le label de l’endroit affilié au projet.

En outre, nous encourageons l’implication active des voyageurs dans les projets locaux, tels que : le ramassage du déchet flottant lors d’un kayak à Hoi An

Réduire votre empreinte carbone

Pendant le voyage, la voiture et l’avion sont souvent les moyens de transport les plus polluants. Lors de la conception de ce circuit, nous avons soigneusement réfléchi sur les alternatives permettant de réduire l’empreinte carbone. Deux solutions s’offrent à nous : soit on prend le train pour remplacer l’avion, soit on reste plus longtemps dans une région pour  limiter les déplacements en voiture.

 

  • En prenant le train-couchette Hanoi // Dong Hoi au lieu de l’avion
  • En utiliser des alternatifs : balade à vélo électrique à Ninh Binh, balade en Vespa à Saigon, balade à pied à Hoi An. Nous limitons l’usage de la voiture.

Encourage la répartition équitable de l’économie locale

  • Refuser de travailler avec des chaînes internationales
  • Employer les ressources humaines locales. Pendant votre séjour à Pu Luong, nous faisons appel à un guide de la région. C’est souvent un membre de la famille d’accueil qui vous héberge
  • décliner poliment tout partenariat avec de grands groupes vietnamiens notamment Sun Group et Vin Group

Privilégier l’entrepreneuriat local

La croissance économique du Vietnam est propulsée par une jeune génération qui a soif de réussir. Ce circuit est ponctué de rencontre avec des entrepreneurs ayant un projet audacieux en faveur de la culture et du tourisme. Vous découvrirez des projets suivants :

  • Club de la francophonie avec son amour pour le thé traditionnel. En collaboration avec elle, nous avons mis sur pied une cérémonie explicative du thé vietnamien
  • Association moto-taxi Hanoi
  • Projet Home Visit

Lutter contre la folklorisation de la culture

La meilleure façon d’aborder le Vietnam, c’est de se débarrasser de toutes les idées reçues, très souvent fausses, et de se laisser surprendre par la réalité.

  • Balade en cyclo-pousse dans le Vieux Quartier d’Hanoi. Malgré son histoire passionnante, ce moyen de transport de fait plus partie du quotidien des Hanoïens depuis des années 2000.
  • Visite du village de Tra Que à Hoi An. Apparu en 2005, ce produit illustre une parfaite mise en scène théâtrale pour faire croire aux touristes que c’est authentique. Dans une superficie minuscule de quelques hectares, les troupeaux de touristes font la queue pour assister à quelques tâches agricoles.
  • Excursion aux tunnels de Cu Chi. Cet ancien site de guerre fut transformé en écomusée pour des touristes en quête de sensation folklorique.
  • Pont d’Or à Bana Hill. Véritable star des médias en 2018, ce site a fait le tour du monde grâce à son architecture originale. Le problème est que ce site très « instagramé » se trouve dans le complexe ultra disneylandisé Ba Na Hill. Inspiré par le Moyen-Âge en Europe, ce parc d’attractions ressemble à un village médiéval au fond de la Bretagne.
  • « homestays» déracinables à volonté. Derrière le joli concept de l’hébergement chez l’habitant se masque la destruction latente  des traditions locales. Pour satisfaire le confort bourgeois occidental, les installations de divertissement (piscine, bar, etc) envahissent l’espace habituel de la famille d’accueil.

Esprit du voyage :

Conçu spécifiquement pour l’automne, ce circuit est idéal pour faire une découverte du Vietnam de l’intérieur. Le Vietnam est un pays propice aux émotions : par son histoire mouvementée, par la gentillesse de son peuple, par la vibration entrepreneuriale. Entre communisme et effervescence économique, le Vietnam peut sembler un pays de contradictions. Toutefois, cette contradiction n’est qu’apparente. Il faut s’immerger dans le quotidien des habitants pour comprendre les réalités du pays.

La saison automnale est aussi la meilleure période pour découvrir la finesse de la cuisine vietnamienne. C’est l’une des rares destinations où l’art de bien manger suffit à motiver un voyage. Sa richesse gastronomique s’est nourrie d’une histoire généreuse et reflète les influences diverses. Avec une mosaïque climatique, chaque région dispose de ses propres spécialités qui disent long sur sa personnalité.

Les points forts du voyage :

Les sites culturels incontournables

  • Vieille ville de Hoi An (site Unesco)
  • Cité impériale de Hue (site Unesco)

Les paysages d’une beauté singulière

  • Formations karstiques de la Baie Lan Ha, beaucoup plus confidentielle que la Baie d’Halong
  • Rizières en terrasses dans la Réserve de Pu Luong
  • Forêt inondée de cajputiers à Tra Su

Moments d’immersion authentique

  • Cueillettes de thé avec des artisans
  • Rencontre avec un moine bouddhiste dans une pagode
  • Immersion chez l’habitant au cœur du Delta du Mékong
  • Séjour de permaculture dans une ferme à Sadec

Carte circuit :

Régions traversées lors de ce voyage : Hanoi, Pu Luong, Ninh Binh, île de Cat Ba et Baie de Lan Ha, Hue, Hoi An, Saigon, Ben Tre, Can Tho, Chau Doc, Sadec

Note : ce voyage au Vietnam est un voyage individuel sur mesure. Vous pouvez prendre tout le circuit tel quel, ou personnaliser une partie du circuit